top of page
Rechercher
  • Consulat honoraire d'Ukraine à Montréal

Après la guerre, la précarité pour les réfugiés ukrainiens à Montréal

Dernière mise à jour : 19 oct. 2023


À l’église catholique ukrainienne Saint-Michel-Archange, rue D’Iberville, à Montréal, Ivan Toporivskyy consulte des dépliants informatifs d’aide à l’emploi, déposés sur une table.

Ils sont à la disposition des réfugiés qui viennent chercher un peu d’aide et de réconfort dans ce lieu de culte transformé en centre de dons depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, il y a près d’un an.

Quand on lui pose la question, le grand homme, originaire de Tchortkiv, dans l’ouest de l’Ukraine, acquiesce vivement, en ukrainien : Tak, tak. Ça a été dur financièrement depuis son arrivée au Canada, le 24 novembre 2022.

Après un mois à l'hôtel, offert par la Croix-Rouge canadienne, Ivan a trouvé un logement pour lui, sa femme et deux de ses enfants — son aînée vit en Italie. Un quatre et demi dans le quartier Côte-des-Neiges, pour lequel il a dû payer trois loyers en avance, une pratique illégale au Québec.



36 vues0 commentaire
bottom of page